Première transmission d'une maison de retraite en Scic !

Première transmission d'une maison de retraite en Scic !

14.11.2016

A compter du 1er novembre 2016, la maison de retraite "Résidence Sevileano" a officiellement été transmise à une Scic SAS!

Une première en France !

La résidence Sevileano, maison de retraite basée à Cerizay (Deux-Sèvres), gérée sous la forme d'une SARL, a été cédée à une Scic SAS qui regroupe la ville de Cerizay la Fédération des ADMR et 11 salariés de la structure. Bien qu’un projet à Versailles soit en cours de constitution, la gestion d’une activité de maison de retraite sous la forme d’une coopérative d’intérêt collectif (Scic), est une première en France. Aucune autre maison de retraite ou EPHAD ne sont encore gérés sous cette forme pouvant être perçue comme originale mais néanmoins très pertinente. C’est pourtant un domaine d’activité pour lequel de nombreuses collectivités interrogent le réseau des Scop et des Scic. Elles sont en effet nombreuses à vouloir trouver des issues positives quant au maintien de services de proximité, tel que l’accompagnement de personnes âgées, ou à leur reconfiguration sur le territoire (sous la forme de maison de santé par exemple).  A l’image des élus de la ville de Versailles ou de ceux d’un territoire rural tel que Saint Germain de Calberte en Languedoc Roussillon, ils sont nombreux à regarder la société coopérative d’intérêt collectif comme une réponse pertinente pour traiter de manière générale des questions de la santé sur leur territoire.

 

En quoi la Scic est une réponse aux besoins des territoires ?

 

La Scic (société coopérative d’intérêt collectif), permet d’associer aussi bien des professionnels du secteur médico-social, que des collectivités, que des habitants d’un territoire ou encore les usagers du service, aussi elle répond plus que jamais aux enjeux de désertification de certains services en milieu rural mais aussi elle fournit un cadre de coopération entre structures et personnes, qui habituellement ne sont pas amenées à participer ensemble à une aventure collective commune.

 

Le nord Deux-Sèvres, déjà exemplaire en promotion du modèle coopératif.

 

Le Poitou-Charentes dispose désormais de 18 entreprises gérées sous la forme d’une Scic, générant 350 emplois et permettant de répondre à des besoins d’intérêt collectif tels que la culture avec Cinéma Bocage (qui gère les cinémas de Cerizay, Moncoutant et Bressuire), l’environnement avec Poitou-Charentes Energies Renouvelables qui développe l’installation de panneaux photovoltaïques sur les lycées de la Région par exemple, l’insertion avec les Ateliers du bocage qui offre des activités permettant aux personnes en difficultés de s’insérer dans la vie active tout en favorisant l’économie circulaire, et maintenant la santé avec la Résidence Sevileano. 

 

Et en France ?

 

Le statut de Scic qui n’a que 16 ans, a déjà convaincu 557 entreprises, gérées sous cette forme.